• Le lodge

    Essentielle by Tara

Tara est auteure-compositrice-interprète. Elle a parcouru le monde, convaincue que la musique est un langage universel. Lovée pendant le brame du cerf dans cette cabane perché dans les arbres, elle y a composé cette magnifique ode à la forêt qu’elle sait si essentielle à notre bien-être physique et mental. Dans ce lodge aux couleurs de forêt profonde, tout en nuances de vert, les miroirs se répondent pour faire entrer les arbres encore plus profondément dans votre intérieur. Installé au chaud dans votre jacuzzi privé en terrasse, vous vous laisserez porter par la musique de Tara. De votre lit, vous vous pourrez lire et relire les paroles d’ESSENTIELLE, écrites de sa main sur le mur, en dégustant votre petit déjeuner.

Tara est auteure-compositrice-interprète. Elle a parcouru le monde, convaincue que la musique est un langage universel. Lovée pendant le brame du cerf dans cette cabane perché dans les arbres, elle y a composé cette magnifique ode à la forêt qu’elle sait si essentielle à notre bien-être physique et mental. Dans ce lodge aux couleurs de forêt profonde, tout en nuances de vert, les miroirs se répondent pour faire entrer les arbres encore plus profondément dans votre intérieur. Installé au chaud dans votre jacuzzi privé en terrasse, vous vous laisserez porter par la musique de Tara. De votre lit, vous vous pourrez lire et relire les paroles d’ESSENTIELLE, écrites de sa main sur le mur, en dégustant votre petit déjeuner.

Interview

Tara

Auteur, Compositeur, Interprète

Dites-nous ce qui a motivé votre participation à ce projet ? Ce qui, dans cette nature, vous a inspiré à y mettre de l'art contemporain ?

Il est, selon moi, absolument primordial aujourd'hui de pouvoir trouver des espaces de paix, de tranquillité. En de tels lieux, reproduisant les conditions inhérentes à tout espace de nature, l'être peut contacter ce qui lui est essentiel. Dans le silence et la grandeur de la forêt, il peut retrouver sa place et le chemin le menant à son intériorité. J'ai trouvé ce cadeau en venant vivre une expérience à Loire Valley Lodges. J'ai eu l'impression que tout était conçu pour offrir une telle expérience à la fois à l'écoute de l'être et à l'écoute de la Terre. Il y a beaucoup d'humilité dans ce projet et en même temps, une vraie sensibilité, alliée à un talent mis au service de la forêt. Si je peux participer et en même temps, encourager le déploiement de cette très belle initiative, c’est naturellement, en musique et avec tout mon cœur, que je le ferai.

Comment avez-vous sélectionné les œuvres que vous souhaitiez intégrer à ce lieu ?

Ce lieu m’a inspiré l’écriture et la composition de cette chanson, "Essentielle". La première qualité d’un musicien est de savoir écouter. Nous ne faisons que mettre en notes et en mots ce qui est déjà là. Dans une forêt de 300 hectares comme celle-ci, connectée à toutes les autres forêts de la planète, il y a tant à découvrir… C’est d’une richesse si émouvante! J'ai essayé de retranscrire au mieux ce qui m'a été insufflé lors de mon passage ici. Pour moi la forêt est comme une mère, elle donne vie, elle protège et elle sait être aussi douce que féroce, elle est pur amour. Et aujourd'hui, elle appelle ses enfants à se lever à leur tour et à prendre soin d’elle. En prenant la mesure de cette responsabilité, nous retrouverons le chemin de notre être et le sens de notre présence ici. C'est ce que ce lieu m'a inspiré et ce que je souhaite traduire dans cette chanson.

Biographie

La première qualité d’un musicien est de savoir écouter. Nous ne faisons que mettre en notes et en mots ce qui est déjà là.

Auteure-compositrice-interprète française de 29 ans, certains notent en elle des allures de Joan Baez tandis que d’autres y retrouvent l’élan créatif d’une Kate Bush française.
Tara écrit et compose depuis l’âge de 7 ans. Elle étudie le piano, la guitare, la danse et le théâtre avec différents mentors et se distingue très vite par sa créativité foisonnante.
À 16 ans, elle est soutenue par le label LMA (Landes Musiques Amplifiées) pour donner des concerts et assurer des premières parties d’artistes. Le public est sensible à son jeu de scène, elle nous embarque dans son univers authentique.
Elle continue de chanter ses compositions accompagnée de sa guitare sur quelques scènes de la capitale et sort un tout premier clip – sur la chanson Euskadi, écrite en hommage à ses racines basques – qui obtient un relai médiatique par France 3.
Son premier album voit le jour en Juin 2017 au Théâtre du Temps à Paris. Tara est alors accompagnée d’une dizaine de musiciens représentant différentes traditions musicales. Il porte le nom de Dharamsala, un titre-hommage aux peuples rencontrés lors de ses voyages en tant que musicienne et reporter.
En 2018, elle crée l’association Le Chant de nos Racines (lechantdenosracines.org) qui l’emmènera en concerts sur les routes de France et d’Espagne à travers une tournée hors des sentiers battus. Laquelle proposera des ateliers et des actions collectives afin de faire rayonner et partager le message de vie porté par ses chansons. Sa francophonie révèle une dimension universelle, notamment lors de ce concert pour Greenpeace sur le navire de l’Esperanza à Bilbao, regroupant un public international qui se montre touché par son répertoire.
En 2019, elle sort son deuxième album et choisit d’y regrouper ses compositions sur le thème de la résilience. Elle s’y livre plus personnellement et telle une alchimiste du son, dénonce en même temps qu’elle embrasse: « C’est la mort de la mort, la douleur et l’ennui et mon cœur qui en rit ».
On y retrouvera aussi Seper, la chanson qu’elle a adressée à la journaliste Marine Barnérias pour son ouvrage Seper Hero et qui avait attisé les cœurs sur les réseaux sociaux: « Y’a mon âme au sommet des villes, plus de parfum que d’épines, puis tout qui est à sa place ».
L’artiste francophone invite d’autres langages et techniques vocales dans cet album et offre
avec davantage de profondeur son aspect multi-facettes: elle chuchote en Euskara, monte le ton en glossolalie, slame en espagnol, vocalise en anglais, élance sa voix en arabesques amérindiennes et africaines. Elle y met de manière juste et sensible tout ce
qui lui permet de nous transmettre son amour de la vie.

Tara, si tu étais ...

  • Une forêt du Monde tu serais ...

    La forêt boréale canadienne

  • Un arbre, tu serais ...

    Un sapin, de ceux qui me rappellent le refuge du tipi indien

  • Une partie de cet arbre tu serais ...

    La cime pour être aux premières loges du Vent qui chante

  • Un habitant de la foret tu serais ...

    L'esprit de la forêt ! Tant qu'à faire ...!

  • Une saison tu serais ...

    L'automne

  • Un champignon tu serais ...

    Disons un cèpe, il pousse sous les sapins et est si généreux

  • Un vent tu serais ...

    Le vent de Foehn ! Poussé par la force des reliefs montagneux

  • Une odeur tu serais ...

    L'odeur du sapin de Nordmann (dans son état naturel évidemment)